Une ado lumineuse dans une famille sauvage ( Plein Soleil / ACRF )

 

Publié dans Dans la presse et les médias | Commentaires fermés sur Une ado lumineuse dans une famille sauvage ( Plein Soleil / ACRF )

Grand Prix des lectrices ELLE

Publié dans La vraie vie, Quoi de neuf ? | Commentaires fermés sur Grand Prix des lectrices ELLE

Merci Chambéry !

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Merci Chambéry !

Matriochka de Géraldine Martin

Si vous voulez lire une excellente petite nouvelle, jetez vous sur Matriochka de Géraldine Martin dans la non moins excellente collection Opuscule aux Editions Lamiroy! Attention, une nouvelle autrice débarque sur la scène littéraire belge!

www.opuscule.be

Publié dans Quoi de neuf ? | Commentaires fermés sur Matriochka de Géraldine Martin

Le prix Palissy 2019 décerné à la Vraie vie d’Adeline Dieudonné

La centaine de lycéens de Palissy, de Baudre, Lomet et Val de Garonne à Marmande, a élu hier soir au Crédit Agricole qui est partenaire, la lauréate du prix Palissy 2 019.

Adeline Dieudonné a été consacrée par la communauté lycéenne pour son roman « La Vraie vie » paru aux éditions Iconoclaste.
Quatre autres premiers romans étaient en compétition : « Là où les chiens aboient par la queue » d’Estelle-Sarah Bulle, « La BLessure » signée Jean-Baptiste Naudet, « Dien Bien Phu » de Marc-Alexandre Oho-Bambé et « Circulus » de Marie Rouzin. À tour de rôle, quatre lycéen (ne) s se sont livrés à un argumentaire des œuvres.
« La Vraie vie » d’Adeline Dieudonné, 37 ans, retrace l’aventure d’une adolescente qui vit avec sa famille, entre un père imposant et une mère effacée, dans une maison en préfabriqué d’un lotissement pilote des années 70. En dépit d’une scène d’amour contre un arbre décriée pour sa violence, le roman a été décrit comme chargé d’espoirs : « Malgré le comportement passif de la mère de l’héroïne, celle-ci en tire une hargne de vivre. Un très beau livre qui laisse supposer que cette famille va pouvoir se reconstruire », souligne une lycéenne. Quand une autre élève estime « avoir besoin de ce type d’histoires et de trouver des figures importantes dans nos vies ».
Les analyses et les évocations se sont succédé dans ce cercle littéraire inspiré et pertinent, qui a précédé le vote.

L’amour thème universel

Des tranches d’existence, des solitudes et quêtes initiatiques. Des traumatismes, des failles du passé à exorciser comme dans le roman « Dien Bien Phu » de Marc-Alexandre Oho-Bambé. Ou comment le personnage part au Vietnam sur les traces d’un amour de jeunesse perdu. Eperdument nostalgique de cette femme, il mettra 22 ans à la rechercher. « On comprend que se marier était dans l’ordre des choses, mais il était mal marié, se risque une jeune fille. Il sait en partant qu’il ruine sa vie de famille, mais il a ses démons et il a besoin de revenir sur les traces de son amour enfui ». « Un amour hyper têtu qui pousse le héros à retourner au Vietnam », affirme une lycéenne qui n’a pas aimé le livre. Au-delà des questionnements et des intrigues jugées décevantes, la fibre romanesque, la portée poétique, la sensibilité littéraire et les descriptions narratives des différents romans, ont su séduire le jury.

Publié dans Dans la presse et les médias, La vraie vie, Quoi de neuf ? | Commentaires fermés sur Le prix Palissy 2019 décerné à la Vraie vie d’Adeline Dieudonné

Je ne serai pas devenue ce que je suis si … (Le Soir)

Publié dans Dans la presse et les médias | Commentaires fermés sur Je ne serai pas devenue ce que je suis si … (Le Soir)

Adeline Dieudonné rejoint l’agence Tandem

Adeline Dieudonné rejoint l’agence Tandem, Agent Emilie Françoise
www.agence-tandem.com

Photo : Gwladys Louiset Photography

Publié dans Quoi de neuf ? | Commentaires fermés sur Adeline Dieudonné rejoint l’agence Tandem

Deux lauréats pour le Prix du premier roman au Québec (Livres Hebdo)

Les lauréats du prix des rendez-vous du Premier roman-Lectures plurielles ont été dévoilés au salon du livre de Trois-Rivières (Québec).

L‘auteure belge Adeline Dieudonné et l’écrivain québécois Olivier Sylvestre ont été récompensés ce week-end par le Prix du Premier roman lors de la 31ème édition du salon du livre de Trois-Rivières. Près de 200 lecteurs regroupés en clubs dans plusieurs villes du Québec ont donc désigné leurs lauréats au terme de six mois de lecture d’une sélection de 20 livres. La moitié de ces livres a été publiée au Canada et le reste de la sélection en France.

S’il s’agit du premier roman des deux auteurs, il ne s’agit pas de la première récompense pour Adeline Dieudonné. L’auteure de La Vraie vie (L’Iconoclaste, 2018) a en effet déjà reçu le prix Rossel, le prix Première Plume, le Prix du roman Fnac 2018 et le Prix Renaudot des lycéens en novembre dernier. Avec Noms fictifs (Septentrion, 2018), Olivier Sylvestre a été finaliste du Prix des libraires du Québec en 2018. Le jury lui avait  cependant préféré La bête creuse de Christophe Bernard.

Le prix est doté d’une bourse de 1000$ (environ 900 euros). Les deux auteurs sont maintenant attendus à la 32ème édition du Festival du Premier roman de Chambéry, du 23 au 26 mai 2019. Olivier Sylvestre sera quant à lui également l’invité du festival international de littérature Métropolis bleu à Montréal avec Meryem Alaoui, auteure de La vérité sort de la bouche du cheval(Gallimard, 2018), coup de cœur de la sélection française du Prix.

Publié dans La vraie vie, Quoi de neuf ? | Commentaires fermés sur Deux lauréats pour le Prix du premier roman au Québec (Livres Hebdo)

Prix des Lecteurs des Ecrivains du Sud 2019

Merci Aix-en-Provence !

Publié dans La vraie vie, Quoi de neuf ? | Commentaires fermés sur Prix des Lecteurs des Ecrivains du Sud 2019

Déjà parus


 

Publié dans Bonobo Moussaka, La vraie vie, nouvelles, Opuscule | Commentaires fermés sur Déjà parus